Lors de notre voyage exploratoire en mai 2013, nous avions opté pour la location d’une maison nous permettant de prendre les repas et donc de pouvoir faire notre épicerie dans les magasins locaux. C’est ainsi que nous avons découvert les magasins IGA et Métro Plus Plouffe, notamment à Magog. Maintenant nous avons l’habitude mais il est vrai que la première fois nous étions comme des enfants devant un magasin de bonbons…

Depuis que nous habitons à Sherbrooke, nous aimons particulièrement faire nos courses chez IGA, les produits frais (fruits, légumes et poissons …) sont variés et de bonne qualité.

A noter que les magasins d’épicerie comme IGA et METRO sont des supermarchés au regard de la taille, les allées sont claires et attrayantes. Ils sont ouverts jusqu’à 22h et le service à la clientèle est hors pair. Le client est écouté et considéré.
Parfois, pour l’épicerie de base (eau, jus de fruits, détergents…), nous faisons le ravitaillement chez Maxi & Cie car les prix sont assez imbattables. Il ne faut pas hésiter à consulter les circulaires en ligne pour voir tous les rabais de la semaine…ils sont très nombreux. Chez IGA, on peut cumuler des Air Miles, chez Métro, on cumule des points qui donnent des remises en argent, idem chez Maxi Plus.

Enregistrer

Enregistrer

Nous aimons bien faire nos courses vers 18 heures, bien souvent c’est très peu fréquenté (nous parlons de Sherbrooke) car c’est l’heure du repas pour beaucoup de Québécois.

Fruits et légumes

Pour ce qui concerne les fruits et légumes, les METRO et IGA travaillent avec les producteurs locaux, nous sommes donc attentifs au choix de la provenance en privilégiant les produits du Québec et surtout de l’Estrie, notre région. Toutefois nous comptons bien trouver des canaux directs de producteurs pour y acheter nos fruits et des légumes.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poisson

Les rayons poisson dans les épiceries IGA et Métro sont bien achalandés. Les amateurs de poissons seront ravis d’avoir du bon homard ou du crabe des neiges en saison. A noter que les crevettes sont proposées congelées.

Viande

Après différentes recherches en ligne, nous avons fini par trouver une très bonne boucherie, avec un grand choix de produits et une excellente qualité. La viande y est garantie sans hormones de croissance ce qui constitue un vrai plus sur le continent nord-américain. Nous allons régulièrement nous réapprovisionner à la Boucherie Face de Boeuf de Brompton à 6 km à l’Est de Sherbrooke. Il est très important de préciser que les prix y sont moins chers qu’en épicerie. Elle propose également des produits de charcuterie fait maison.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A quoi ressemble un panier d’achat chez le boucher

Nous n’avons pas perdu nos habitudes du “faire soi-même” avec des produits locaux et nous sommes toujours très attentifs à manger équilibré. Les tentations sucrées et salées sont nombreuses. A nous à de faire attention ce qui n’empêche pas non plus d’aller en restauration rapide de temps en temps.

Les dépanneurs

Les dépanneurs sont des petites épiceries de quartiers avec stations essence qui émaillent tout le territoire québécois…c’est très agréable de constater que les prix sont les mêmes partout (épicerie ou dépanneur) pour un même produit.
A noter que le prix de l’essence est 2 fois moins cher qu’en France, nous avons un 4×4 et nous faisons un plein pour 60 dollars canadiens (env. 41 euros). Lors de notre réapprovisionnement, nous en profitons pour faire un Loto Max (Loterie canadienne) et prendre une bonbonne d’eau (recharge de 19 litres à 5 $). Nous avons fait l’acquisition d’un refroidisseur d’eau et cela nous permet d’acheter ces recharges plutôt que des packs d’eau à l’épicerie.

Les boissons et l’alcool

Concernant les boissons, les canettes sont recyclées et consignées tout comme les bouteilles de verre. Les canettes sont à mettre dans les conteneurs et on récupère 5c par canette et pour les bouteilles de bière, elles sont à ramener à la Courtoisie (service à la clientèle) des épiceries et ce sera 10c par bouteille.

Les bouteilles d’alcool s’achètent à la SAQ (Société des Alcools du Québec) qui détient le monopole pour la vente des alcools au Québec. Il existe de très nombreuses succursales sur tout le territoire québécois et les prix sont assez dispendieux. Pour le vin, il est disponible à la SAQ mais également dans toutes les épiceries…nous avions eu l’habitude dans le Lot-et-Garonne de “tendre les bras” pour avoir accès à du bon vin, nous en avons donc bien profité et à Sherbrooke, c’est différent…nous découvrons d’autres vins avec modération, si possible québécois…et avec plaisir !

Nous avons vite pris nos nouvelles habitudes de consommation alimentaire, nous testons de nouveaux produits assez souvent (notamment dans les rayons frais de la charcuterie, le poisson)…nous ne cherchons pas à consommer français…nous nous y sommes très bien habitués et nous sommes convaincus que cela fait aussi partie de l’intégration.

Enregistrer

Enregistrer

L’an passé 2016, la police québécoise* de la salubrité alimentaire a mis à l’amende 1 130 restaurants, épiceries, boulangeries, boucheries, abattoirs ou fermes laitières comparativement à 1 082 en 2013. La plupart du temps, c’était en raison de locaux malpropres, infestés de vermine, ou dont la température inadéquate des aliments risquait de générer des problèmes de digestion à leurs clients.
Source le Journal de Montréal.

Condamnations – Localisation sur une carte

Y a-t-il un resto ou un marché à l’amende près de chez vous?

Si la car ne fonctionne plus vous pouvez vous rendre directement sur le
site de gouv.qc.ca.